Arrêtez de penser et agissez

Cela vous est-il déjà arrivé de rentrer chez vous et de réfléchir encore à un événement de la journée? Cela s’est passé au travail ou dans votre vie privée. Cela vous obsède. Vous y réfléchissez toute la soirée. Et les jours suivants. Vous ruminez vos pensées encore et encore. Il est temps de vous libérer. 

La secousse

Il vous est arrivé quelque chose, soit aujourd’hui, soit depuis un moment. Vous ne vous sentez pas bien. Vous êtes triste, en colère ou vous avez peur. Vous y pensez sans interruption. Il y a eu une dispute, un malentendu, un malaise ou une interaction désagréable. Vous tournez la scène en boucle dans votre tête. Vous vous faites des films. Vous vous imaginez refaire la situation en agissant autrement. Vous vous posez mille et une questions. Vous avez envie d’exprimer vos émotions. Car vous n’avez pas pu le faire sur le moment. Vous créez l’image mentale d’une discussion avec la personne ou la partie concernée. Vous vous voyez en train de parler et de dire ce que vous ressentez. Vous vous surprenez même à parler tout seul à voix haute.

Que se passe-t-il

Votre énergie s’épuise. Votre esprit s’égare. Vous n’êtes plus dans l’instant. Vous êtes ailleurs. Pourtant, vous êtes physiquement chez vous. Vous êtes au calme. Et plus rien ni personne ne vous ennuie. Soyez conscient qu’il s’est passé un événement. Acceptez que cela affecte vos émotions. Sortez de cette prison de pensées. Vous voulez avancer et retrouver votre état normal. Pour cela, il faut débloquer la situation.

Agir

Ne restez pas là à réfléchir sans rien faire. Trouvez une solution et rapidement. Car dans tous les cas, il vous faudra résoudre le conflit. Ne le laissez surtout pas passer. « Ce n’est pas grave finalement », « c’est sûrement de ma faute après tout », « C’est bon pour une fois », « je suis sûrement trop sensible » sont des phrases à bannir. Ne fuyez pas le problème. Cela empirera la situation. Trouvez une solution pour retrouver le calme, le bien-être et la liberté. Il y a une exception où vous pouvez passer au-dessus : c’est le cas où vous êtes certain de ne plus jamais rencontrer la partie adverse. Et encore, dans certains cas, comme une rupture ou une société qui vous a déçu, vous aurez besoin de certaines réponses ou de vous exprimer pour vous sentir mieux.

Ces actions vous aideront à retrouver le calme et à avoir des idées.

  • Ecrire : notez sur une feuille de papier ce qui s’est passé. Parlez comme dans un journal intime. Ou comme si vous vous adressez directement à la partie responsable du problème. Décrivez la situation la plus précise, vos émotions et vos futures actions. Faites une lettre même si vous ne l’envoyez pas. Puis détruisez-là.
  • Faire du sport : allez courir ou entraînez-vous à votre sport favori.
  • Marcher : sortez de chez vous, prenez l’air. Quelques minutes ou une heure.
  • Être entouré : voyez des amis, la famille, des inconnus dans la rue. Demandez leur avis. Parlez de la pluie et du beau temps. Changez-vous les idées.
  • Lire un livre : plongez dans votre livre favori ou celui qui vous attend depuis des mois.
  • Penser à l’avenir : un projet personnel, un voyage, un projet d’entreprenariat, une association dont vous faites partie
  • Créer : dessinez, jouez de la musique. Laissez parler vos émotions et amusez-vous. Construisez, soyez créatif.
  • Ecouter de la musique : elle adoucit les moeurs et c’est tellement vrai
  • Méditer : la méditation est excellente pour se vider l’esprit et se recentrer sur l’instant présent.
  • Dormir : la nuit porte conseil. Reposez-vous et vous aurez l’esprit plus clair le lendemain.

arreter-penser