City Trip à Anvers

Pour ce week-end de Pâques, j’avais envie de découvrir des gens sympas dans une belle ville et améliorer mon néerlandais en buvant de la bière. Anvers propose justement de faire tout ça en même temps. Fantastisch!

L’auberge de jeunesse d’Anvers

Un superbe endroit, créé en 2010, propre, bien organisé, bon marché (àpd 25EUR la nuit) et une ambiance très familiale. Je vous le recommande les yeux fermés.

Le street art

La ville regorge de graffitis et de street art. Vous pouvez admirez ces oeuvres d’art à chaque coin de rue. J’ai lu un jour que là où il y a des graffitis, il y a de la vie. Ici, il y a beaucoup de vie.

Le tunnel sous l’Escaut

Le plus impressionnant est le magnifique escalator en bois. Arrivé tout en bas, vous arrivez dans le tunnel et y croisez même des cyclistes et des joggueurs.

Robuust, le magasin zéro déchet

Les Anversois ont la chance d’avoir ce magasin. Tout ce que vous pouvez imaginer pour la maison, ce magasin a la solution pour vous et sans faire de déchet. De l’huile d’olive en vrac à la lessive rechargeable en passant par la brosse à dents en bois.

Le restaurant Aura

Un endroit convivial tenu par une famille adorable. J’ai pris une omelette aux légumes frais. Le cadre est chaleureux grâce aux tables en bois et aux fauteuils en cuir. Ce samedi, l’un des gérants donnait un concert gratuit avec son groupe, Soul et Hip Hop. Le repas et le concert furent délicieux.

Spéciales dédicaces

Merci à toutes les personnes rencontrées qui ont rendu ce voyage inoubliable. Elles m’ont conseillé où dormir, où manger, m’ont guidé dans la ville pour me la faire découvrir et surtout m’ont fait passé un très bon moment en leur compagnie. Dans l’ordre d’apparition:

Hassin, Shira, Emilie, Johan, Jacobus, NicolaHakan, Tessa, Lynn, le couple dans le restaurant qui a dit au moins 1200 fois l’expression « tu vois? », les deux soldats qui ont essayé de m’aider à trouver l’auberge de jeunesse et le monsieur africain dans la rue qui m’a indiqué où elle était exactement, Sia, Boni, Astrid, Jeaninne, Lokka, Gregg Johnson (le chanteur guitariste sur la photo qui vit de sa musique), Sana, la patronne de Tartoer Vespa Bar, la gérante du Let’s Banana, Savyna du magasin Robuust, la femme qui m’a indiqué où était le palais de justice pour prendre des photos et qui a appelé la police en pensant que j’étais un terroriste, les deux policiers qui ont compris que j’étais juste un touriste, Britt, Patrick, les gérants du restaurant Aura et leur groupe de musique, Babett, Charlotte et Walter.