La difficulté, c’est l’opportunité

Depuis neuf mois, j’expérimente la vie végétarienne. Ce soir, je vais avec mon frère au restaurant. Je prends des raviolis fourrés au fromage et aux épinards. Je termine mon assiette. Et j’ai une hésitation. Je me suis trompé dans ma commande. Les épinards ne sont pas vraiment des épinards. Comment une erreur devient un avantage ?

La difficulté

La vie est faites d’imprévus. Vous avez beau faire le maximum pour contrôler les choses. Il y aura toujours un moment où vous ferez un faux pas. Un moment de distraction. Un coup de fatigue. Une malchance. Un mauvais calcul. Cela arrive à tout le monde, même les plus expérimentés.

Espérez le meilleur dans votre existence. Et préparez-vous aux difficultés. Soyez conscient que la perfection n’est pas une fin en soi. C’est une direction. Comme le Nord sur une boussole. La vie, elle, est le chemin. Et quand vous marchez, vous pouvez vous tromper, trébucher, vous perdre ou tomber nez à nez avec un ours.

Il y a les difficultés imprévues et il y a les erreurs. L’erreur est humaine. L’erreur est une idée. Une notion abstraite inventée par les hommes. Certains scientifiques remplacent dans la génétique le mot « erreur » par « évolution ».

L’opportunité

Soyez ouverts aux imprévus et aux erreurs. Se tromper fait partie de l’apprentissage. Pensez aux enfants qui apprennent à marcher. Combien d’essais et de chutes ont-ils vécus avant de réussir. Ne refusez pas l’erreur, accueillez-la. Elle vous permet de vous remettre en question, de vous améliorer. Vous prendrez un chemin nouveau auquel vous n’avez pas pensé. Vous aurez plus de force pour continuer.

Lorsque j’ai appris que mon plat se composait de viande, je n’ai pas culpabilisé. J’aurais pu me mettre en colère contre moi-même ou contre le menu pas assez clair. Me dire que neuf mois d’efforts se sont envolés en une bouchée. Mais j’ai décidé de le prendre dans le sens contraire. Je remercie même cette situation. D’abord, quel est l’avantage de culpabiliser ou de me lamenter? Cette situation m’a en fait réconforté. J’ai maintenant la preuve que la viande ne me rend pas plus heureux. Mes plats habituels ont  souvent plus de saveurs. Je me sens bien avec moi-même. Je comprends mieux pourquoi j’ai pris cette direction. Cela me motive à continuer ma route. Je me sens encore plus libre qu’avant. Car je sais qu’à tout moment, j’ai le choix.

Si vous occupez un logement ou un travail qui ne vous plaisent pas, remerciez cette situation. Car cela vous donnera de l’énergie pour changer. Vous découvrirez tout un nouveau monde que vous n’auriez pas pu connaître sans cette situation. C’est ce que j’ai aussi vécu personnellement avant de vivre à Bruxelles.

Naturellement, le but de cet article n’est pas de se forcer à faire des erreurs gratuitement. Ni à rechercher la difficulté. L’apprentissage se fait aussi par le partage d’expériences. Par exemple, les livres, les formations et les témoignages vous aideront à gagner du temps et de l’énergie. Le but ici est d’accepter la difficulté, d’oser et d’apprendre dans toute situation. Une difficulté est une opportunité de prendre conscience. De savoir qui vous êtes. Une chance de grandir. D’avancer. De vous rendre meilleur.

difficulte-opportunite

2 réflexions sur “La difficulté, c’est l’opportunité

  1. Ik eet sinds drie maanden vegetarisch en heb per ongeluk gelatine en kippenbouillon gegeten toen mensen iets voor mij klaargemaakt hadden. Eerst was ik kwaad op mezelf, maar dan besefte ik dat het een teken was dat ik op het goede pad zit 🙂 En jouw artikel bevestigt dit nog maar eens, bedankt!

Les commentaires sont fermés.