La magie du rangement par Marie Kondo

Ranger, on ne nous l’apprend pas à l’école. Heureusement, Marie est là pour nous l’expliquer et apporter la bonne parole. Toujours curieux d’améliorer notre technique de rangement, j’ai donc pris la peine de lire ce best-seller. Voici le résumé de sa technique.

La fiesta

Avant de commencer, il faut se poser les bonnes questions :

  • Pourquoi vouloir ranger?
  • Quelles sont vos motivations?
  • Qu’espérez-vous gagner?
  • Êtes-vous heureux de porter des vêtements qui ne procurent pas de plaisir
  • Êtes-vous heureux de posséder des objets non utilisés qui ne sont pas chers à votre coeur?

Le rangement touche les émotions et influence notre mode de pensée. Rappelez-vous par exemple les fois où vous étiez en examen. Comme par hasard, c’est à ce moment qu’on range sa chambre. Ou après un moment d’émotion forte, le fait de nettoyer et ranger sa maison vous a apaisé. Ranger ses objets, c’est ranger son esprit.

Une fois cela compris, choisissez « Le Grand Jour ». Fixez une date et commencez tôt.  A huit heure du matin par exemple. Considérez cette journée comme une journée de fête où votre vie va changer. C’est une fête de remerciements aux objets qui vous quittent et vous ont rendu service. Ou pas. Travaillez sans musique de fond, ou alors très douce et sans paroles.

Première étape : jeter

Commencez par cet ordre : vêtements, livres, papiers, objets divers, objets à haute valeur sentimentale.

Videz toute la pièce et chaque tiroir sans réfléchir. Mettez chaque objet à terre. Prenez ensuite chaque objet dans vos mains et posez-vous la question : « Cet objet me rend-il heureux? ». Sincèrement et sans hésitation. Si vous hésitez, la réponse est non. Vous pouvez alors vous en débarrasser.

Remerciez les objets avant leur départ. Parlez-leur. Dites à un vêtement « Merci de m’avoir montré ce qui ne va pas », « Merci d’avoir accompli ton devoir ». N’allez pas jusqu’à l’usure d’un objet. Comme pour les relations humaines, vous n’allez pas jusqu’au plus loin possible. Chaque personne rencontrée de devient pas forcément un ami intime ou un partenaire sexuel. Considérez vos objets de la même manière et respectez-les en les libérant à temps. Attention, demandez tout de même l’accord du propriétaire.

Marie Kondo utilise le terme « jeter ». Remplacez-le aussi par recycler, donner ou vendre. Attention que ces deux derniers ne doivent pas vous prendre de temps. Ne commencez pas à faire des brocantes ou à créer des annonces sur des sites de ventes d’occasion. Faites-en sorte que la sortie des objets soit rapide et efficace.

« Un de ces jours » signifie jamais. Si vous n’avez jamais utilisez cet objet ou si vous le gardez « au cas où », c’est déjà trop tard. Vous ne vous en servirez pas. Si vous n’avez jamais lu un livre, c’est que vous n’en avez pas eu besoin. Donnez-le et rendez-vous compte ensuite s’il vous manque ou pas. Si c’est le cas, louez-le ou rachetez-le. Et surtout, lisez-le tout de suite.

Ne montrez pas à vos proches les objets que vous allez jeter. Et ne leur donnez rien. Même s’ils ont l’air contents sur le moment et que cela vous arrange. Vous déplacez en fait vos déchets et vous ne leur rendez pas service. S’ils avaient besoin de cet objet, ils l’auraient déjà.

Pour les papiers, jetez tout sauf les contrats de banques et d’assurances, le bail, le certificat de propriété de la maison et vos diplômes.

Pour les cadeaux, rappelez-vous l’expression « c’est le geste qui compte ». Le cadeau en lui-même est la volonté de faire plaisir et non pas l’objet en lui-même. Dites-leur « merci » et libérez-les.

Deuxième étape : ranger

Tous les objets similaires doivent être regroupés au même endroit. Pliez vos vêtements pour éviter les cintres qui prennent plus de place. Classez-les par catégorie et rangez-les verticalement. Pour les vêtements sur cintres, classez-les des plus longs, épais et lourds sur la gauche (comme les vestes d’hiver) et les plus clairs et légers sur la droite. Le bas des vêtements doit former une oblique qui monte vers la droite.

Ne vous fixez pas de nombre précis d’objets à garder. Tout dépend de chacun. Une personne préfèrera garder trois chemises et une autre sept.

Les affaires doivent avoir une place attitrée. Cela facilitera le rangement et évitera que le désordre ne revienne.

Videz votre sac à main chaque jour. Il doit uniquement comporter ce que vous avez besoin dans la journée, rien de plus.

Conclusion

La méthode proposée par Marie Kondo est en effet très efficace. Sans le savoir, je l’utilisais déjà pour mon intérieur. Une fois le livre terminé, cela m’a donné envie de refaire un tri. Voici ce que j’en retiens :

  • Garder les objets qui nous rendent heureux
  • Le rangement doit se faire en une journée
  • Considérer cette journée comme une fête
  • Saluer et remercier chaque jour sa maison et chaque objet
  • Donner au lieu de jeter

Les avantages

  • Une meilleure confiance en soi car nous décidons de garder ou de jeter chaque objet et cela des centaines de fois d’affilée
  • Plus de bonheur car nous ne gardons que les objets qui nous apportent de la joie. Nous les respectons et les considérons comme des membres de la famille.
  • Un esprit plus clair. Cela permet de se connaître davantage et de se donner de nouvelles pistes dans sa vie.
  • Financièrement, on ne rachète plus d’objets inutiles et on gagne donc de l’argent.
  • Ecologiquement, moins d’objets, c’est moins de déchets.

kondo