The Sister : le premier café zéro déchet à Bruxelles

Interview avec Emma Palacios.

Emma a été la première personne à m’aider pour donner mes ateliers. Un jour, elle m’a contacté et m’a offert la salle qui se trouve à l’étage de son établissement. Depuis, au moins une fois par mois, les gens viennent y découvrir le minimalisme et le zéro déchet. Elle m’a expliqué son parcours et ses valeurs. On s’est très vite compris. Depuis, nous sommes devenus amis. C’était donc à mon tour de l’aider à réaliser son projet : devenir le premier café zéro déchet de Bruxelles. N’oublions pas, le but du zéro déchet est de se rapprocher le plus possible du zéro. Même s’il en reste encore, le plus important est de tout mettre en oeuvre pour y parvenir. Et c’est ce que fait The Sister avec brio. Notons quelques actions :

  • Achats en vrac
  • Thés en vrac
  • Réutilisation des contenants
  • Serviettes en tissu
  • Nettoyage au vinaigre blanc
  • Boule de savon et véritables essuies pour les commodités
  • Documents et factures numérisés
  • Bouteilles consignées
  • Réduction des besoins tels que:
    • suppression des cartes individuelles
    • choix des boissons par rapport aux besoins des clients
    • suppression des nappes de tables
    • utilisation de sucriers rechargeables

Je la félicite elle et son équipe pour leurs efforts. Merci aussi de m’avoir fait confiance pour cette initiative. Ils sont maintenant un bel exemple à suivre.

L’interview

The Sister café, c’est qui et quoi ?
The sister café c’est Roma, Blaise (mon mari) et moi. On a travaillé ensemble pendant quelques années et on a décidé de continuer avec The Sister. C’est un café situé au centre ville de Bruxelles qui propose des produits bio et alternatifs, des expos et des ateliers. On aime faire découvrir des nouveaux produits, cuisiner « à la minute » et donner le choix !

Que penses-tu de notre manière de se nourrir ?
Je pense qu’il y a une partie de la société qui donne de la valeur à la nourriture et se questionne sur l’origine de leurs aliments et l’impact que ses achats ont. Malheureusement une autre partie de la société ne se pose pas de questions. Nous avons besoin de plus d’informations sur les aliments que nous achetons pour mieux consommer.

Qu’est-ce qui t’attire le plus dans le zéro déchet ?
J’adore le Zéro Déchet parce que c’est logique et bienveillant. Je n’aime pas le gaspillage des ressources naturelles, de notre temps et de nos efforts.

Pourquoi avoir un café zéro déchet est important pour toi ?
Premièrement parce que cette fois-ci c’est moi qui décide. Je ne suis pas obligée de suivre des procédures inutiles et des gens qui ne veulent rien remettre en question comme dans un autre boulot. Deuxièmement, pour moi le zéro déchet c’est l’avenir. Si on veut offrir à nos clients une meilleure manière de se nourrir et des meilleurs produits, revoir la gestion de nos déchets et de notre établissement va de soi. 

Quelles ont été les différentes étapes ?
J’avais le concept idéal avant d’ouvrir et il reste toujours présent dans la tête (j’ai encore beaucoup d’idées). Une fois sur le terrain, il faut trouver des alliés avec les mêmes convictions pour rester motivé et convaincre l’équipe. Commencer par le plus facile, ce qui dépend de nous et ce qui nous fait économiser de l’argent. Se faire un planning et persévérer. Sans toi, Grégory, tout aurait pris un an de plus !

Quelles ont été les difficultés ?
Devoir recommencer à plusieurs reprises sans se fâcher. Convaincre l’équipe vraiment, ce n’est pas parce que on dit oui qu’on y croit et qu’on comprend l’importance ! Et changer le système de travail et les habitudes avec ses fournisseurs. 

Qu’est-ce qui a changé concrètement ?
Nous achetons moins, moins souvent et moins cher les produits d’entretien. Nous recyclons ou réutilisons un max. Pour la cuisine, on se questionne à chaque fois qu’on reçoit un déchet. On a adapté notre menu à certains produits remplaçables ou en vrac  

Quels sont les avantages pour toi en tant qu’entrepreneur ?
Je suis fière de ma petite entreprise et bien sur, nous avons économisé de l’argent et du temps.

Quels sont les avantages pour les clients ?
Les produits bio sont sans pesticides et OGMs. Mais la gestion des déchets c’est aussi important pour arrêter de polluer la planète et repenser notre mode de consommation. Nos clients ont les mêmes convictions.

Comment vois-tu l’avenir ?
Certainement, dans quelques années, certains déchets actuels nous paraitront une aberration. Il y a beaucoup à faire et à simplifier.

Merci Emma !

The Sister – Rue Chair et Pain 3, 1000 Bruxelles

Une réflexion sur “The Sister : le premier café zéro déchet à Bruxelles

Les commentaires sont fermés.