Les Tiny Houses, ces petites maisons qui roulent

Kevin, du blog le-minimalisme.fr nous explique en détails ce que sont ces merveilleuses maisons minuscules.

On en entend de plus en plus parler de ces Tiny Houses : elles sont belles, minimalistes et nous permettent de renouer avec notre goût du voyage. Ces « petites maisons qui roulent » ont l’air de camping-cars mais sont, en fait, bien plus que cela. On voit tout ça ensemble.

Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

Il s’agit d’une petite maison en bois qui fait plus ou moins 15 m2 et qui possède des roues. Elle peut donc être déplacée et n’a pas pour objectif de rester à vie au même endroit.

Ce concept d’habitat nous vient des Etats-Unis et est devenu particulièrement populaire après la crise financière de 2008. En effet, suite à cette crise, de nombreuses familles ont perdu leur résidence principale et ont dû trouver un moyen de se loger à moindre coût. La Tiny House était la solution : elle possédait l’essentiel d’une maison pour un prix très largement inférieur à celle-ci.

Contrairement à un camping-car, une Tiny House est faite pour être habitée toute l’année. Tout est fait pour qu’elle soit agréable et fonctionnelle : elle est construite en bois et l’intérieur est généralement très esthétique. La Tiny House contient tout ce qui est essentiel à une maison, c’est à dire une chambre, un salon, une cuisine, une salle de bain, des sanitaires et on peut même trouver parfois une petite terrasse.

Et le gros avantage de la Tiny House est qu’elle n’a pas besoin de permis de construire : elle relève du même régime que les camping-cars. Oui, tu as compris, tu n’as pas besoin d’acheter un terrain pour la Tiny House (il faudra quand même un endroit où la mettre, on verra cela après). Voilà une grosse économie de faite.

Pourquoi une Tiny House ?

Tout d’abord, on vient de le dire, l’avantage est financier. Pas besoin de terrain et un coût de fabrication moindre qu’une maison (entre 35 000€ et 45 000 €). Ce qui veut dire généralement qu’on n’aura pas besoin de s’endetter sur plusieurs années pour se loger. Combien de personnes restent prisonnier d’un travail parce qu’ils ont le crédit de la maison à payer tous les mois ? (une des peurs qui peut bloquer notre vie). Avec une Tiny House, on ne connaîtra pas ce souci.

L’aspect nomade est également important. Vivre dans une Tiny House veut dire voyager, changer de paysage régulièrement, faire de nouvelles rencontres. Il est possible de rester plusieurs semaines, voir plusieurs mois au même endroit. Mais tout l’intérêt d’une Tiny House est qu’elle possède des roues, contrairement à une cabane en bois. Alors autant en profiter et devenir plus libre grâce à ça.

La philosophie de la Tiny House

Comme on l’a dit, une Tiny House est une petite maison d’à peu près 15 m2. Il est important de prendre cet aspect en compte et de changer sa manière de vivre en conséquence. Vivre dans un espace réduit comme celle de la Tiny House et posséder des armoires d’objets est tout simplement impossible. On fera alors attention à adopter une manière de consommer minimaliste : le nécessaire et l’essentiel auront leur place, le superflu non

Tu comprendras aussi que la gestion des déchets est un point crucial si l’on décide de vivre dans une Tiny House. L’important est de réduire le plus possible ses déchets et d’y faire attention. Ici, pas d’éboueurs c’est donc à nous d’être responsable et de gérer comme il se doit les déchets que l’on produira.

Qui dit maison nomade, dit aussi vie de nomade. En vivant dans une Tiny House, il faudra accepter l’idée de ne pas construire sa vie à un même endroit. Cela peut avoir ses avantages comme ses inconvénients. On n’aura pas tout le temps les mêmes voisins par exemple, ni les mêmes amis, le même travail ou les mêmes habitudes que l’on aurait créées si on était resté au même endroit. Par rapport à ça, la durée maximale d’arrêt, légalement parlant, est de 3 mois si l’on se trouve sur un camping ou un terrain municipal (pas de limite de temps si on se trouve sur un terrain privé).

Pourquoi je ne peux pas vivre dans une Tiny House

C’est simple, si tu aimes la vie de nomade et l’aventure, la Tiny House est faite pour toi. Cependant, personnellement, je ne suis pas encore prêt pour ce genre de vie. J’aime voyager mais j’aime également le plaisir de retrouver mes habitudes de vie.

Et même si le coût d’une Tiny House reste relativement assez faible comparé à celui d’une réelle maison, cela reste quand même un coût non négligeable. Je préfère pour l’instant rester dans une location.

Dernière chose, je vis sur une île. Je trouve que l’intérêt d’une Tiny House est moindre sur un tout petit espace comme une île. La vie de nomade est plus parlante dans de grands espaces.

Par contre, l’idée de vivre dans une petite maison aussi esthétique et fonctionnelle qu’une Tiny House m’intéresse beaucoup. J’adore l’idée de vivre dans une maison en bois proche de la nature. Je pense que ma maison idéale serait quelque chose qui ressemblerait à une Tiny House mais sans le côté nomade. Il commence à y en avoir : des Tiny Houses qui se construisent sur un terrain et non plus sur une remorque. Bien sûr, le coût sera quand même supérieur à celui de la Tiny House nomade, étant donné qu’il faudra compter ici le prix du terrain.

Si les Tiny Houses t’intéressent et que tu aimerais en savoir plus, n’hésite pas à me poser des questions dans les commentaires. Je remercie Grégory de m’avoir donné l’opportunité d’écrire cet article sur son blog et je te remercie toi d’avoir lu cet article. Tu peux me retrouver sur le blog : www.le-minimalisme.fr

Une réflexion sur “Les Tiny Houses, ces petites maisons qui roulent

Les commentaires sont fermés.