Cours de morphologie – Partie 4

Dernière partie du cours de morphologie. Pour apprendre à connaître son corps, apprendre à se connaître, apprendre à connaître le monde.

Le biceps, selon Jean-François Debord, est “le muscle le plus chic qui soit”. Contrairement à ce qu’on pense, il ne sert pas seulement à plier le bras, mais il sert aussi à faire pivoter la main.

“Une femme qui a une belle poitrine, c’est une femme qui respire”. Debord fait ici allusion à la posture.

“Faites confiance en votre premier trait”. On peut comprendre tellement de choses dans cette phrase. Ce qui compte, c’est de commencer sans chercher la perfection. Le premier geste est le bon, il se peaufinera au fur et à mesure. Cela ne signifie pas de faire n’importe quoi bien entendu. Dans le sumi-e, les Japonais expliquent qu’ils réfléchissent et s’imaginent le dessin dans leur esprit et lance ensuite le premier coup de pinceau.

 

“Le vide aussi est à respecter, autant que le plein.”

Debord explique qu’une personne du nom de Corman a tenté de faire le lien entre la morphologie et la psychologie, cela s’appelle la morphopsychologie. Ce qui est loin d’être une science. Mais j’avoue être curieux d’en savoir plus sur ce sujet.

Dans le dessin, tout comme en photographie ou en architecture, on entend souvent parler du tiers. Mais en fait, Debord explique que le rapport le plus intéressant est celui du nombre d’or. “C’est là où l’on ne s’emmerde pas”. On le retrouve en effet quasi partout, même dans nos os comme sur la tête du fémur.

Les maîtres de Rembrandt étaient Pynas et Lastmann, deux figures incontournables pour les personnes qui s’intéressent au dessin.

“Regardez les mains d’une personne, elles en disent beaucoup”

J’espère que ces articles sur la morphologie vont ont plu. En ce qui me concerne, j’ai adoré suivre ces cours. Cela regroupait à la fois ma passion pour le sport et mon amour pour le dessin. Comme vous l’avez vous, il s’agit aussi bien plus que cela. Dans chaque discipline se cache une véritable philosophie. Au fur et à mesure du temps, j’ai l’impression de retrouver des points communs entre toutes les activités et disciplines du monde. Tout est connecté. Le dessin est juste l’outil pour faire passer un message. Cela peut être le sport, les arts martiaux ou même la danse..

Lire la première partie ici
Lire la deuxième partie ici
Lire la troisième partie ici

Ces cours de morphologie de Jean-François Debord sont à suivre en ligne gratuitement sur ce lien. Il y a au total 43 cours de deux heures environ.
Ces dessins sont mes dessins personnels issus du cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *