J-73 Interview d’un extra-terrestre

Depuis hier soir et jusqu’à demain, je me fais suivre par une équipe de journalistes. Voici ce que j’en retiens jusqu’à présent.

  • Je ne savais pas que Paris était coincée sous la neige. Car je ne regarde plus les infos. Et je m’en fiche.
  • On passe devant les bouchons de voitures. Ça me bidonne. À pied, je sais quand je démarre et quand j’arrive. Un jour durant la soirée du nouvel an, j’étais avec des amis. On était à pieds dans la capitale pour voir le feu d’artifice. À 23h59, il y avait encore des gens coincés seuls dans leur voiture. Bonne année.
  • On traverse le quartier Matonge, le coin africain de Bruxelles. Certains Africains s’habillent avec des costumes ultras colorés. On trouve ça loufoque et intéressant. C’est bien d’oser. J’ai envie de devenir africain.
  • On va manger dans une soirée organisée dans un centre flamand. Quand on nous apporte l’assiette, je vois à peine deux tranches d’avocat et un falafel. Je vais mourir de faim avec ça. Je demande « On peut avoir du pain aussi ? ». « Ah non, désolé monsieur. C’est bizarre, vous n’êtes pas le premier à le demander ». Bizarre, en effet.
  • Je déteste la mode. J’aime la qualité et l’intemporel.
  • On va chez mon ami d’enfance pour lui demander de témoigner sur ma vie de minimaliste. On débarque à l’improviste avec la caméra. La lumière éclaire aussi fort qu’un phare. Voici quelques phrases qui en sont sorties :
    • « Ce n’est pas le minimalisme qui rend heureux, c’est le fait de se sentir libre »
    • « Il a tout donné, même son lapin »
    • « Avant, il avait des étagères remplies de nourriture, de bière et de mousseline »
    • « En 2015, s’il a pu trouver un nouveau job, c’est grâce au minimalisme »
    • « En 2017, s’il a pu le quitter, c’est grâce au minimalisme »

Ce matin, je passe devant un panneau publicitaire. C’est une annonce pour une compagnie d’assurance. « N’attendez pas une autre vie, vivez pleinement ». Ce panneau se trouve en plein milieu d’une artère commerciale. La traduction du message pour cette compagnie c’est «Consommez n’importe quoi et maintenant». Ça me rappelle un film de science-fiction où un type trouve une paire de lunettes magiques. Grâce à ça, il se rend compte que les affiches publicitaires cachent un autre message et que la planète est envahie par des extra-terrestres.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *