La testostérone et les effets sur la libido

J’ai toujours été fan des conférences TED. Sauf qu’ici, je vous avoue avoir été choqué.

Ce week-end, je me perds sur la toile (he oui cela m’arrive encore et j’avoue j’adore ça). Lorsque tout à coup entre deux vidéos de Dua Lipa, je tombe sur une conférence TEDx qui parle d’hormone. Si vous voulez la voir, c’est par ici (en anglais).

Je vous fais le résumé de la vidéo en quelques lignes. Un homme âgé dune quarantaine d’années se plaint qu’il n’y a plus de libido entre sa femme de 39 ans et lui. La raison: ils ont tous les deux un taux de testostérone très bas, celui d’une personne de 80 ans. Sa femme a en plus un taux d’œstrogène également anormalement bas. La solution qu’il a trouvée pour redonner du peps à leur vie sexuelle: prendre de la testostérone de manière artificielle. Il conclut que la testostérone est quelque chose de merveilleux et qu’un déficit d’hormones peut être la source d’un manque de libido dans un couple.

Alors, je vais vous donner mon avis. Attention, je ne suis pas médecin donc cela ne tient qu’à moi. Je me base principalement sur la connaissance que j’ai acquise depuis près d’un an auprès de mon coach sportif (lire l’article de ma transformation physique) et des recherches personnelles que j’ai effectuées.

Qu’est-ce que la testostérone

Pour rappel, la testostérone est une hormone principalement masculine, même si elle est aussi présente en petite quantité chez la femme.

Lors de sa conception, le bébé produit un léger taux de testostérone puis arrête d’en produire jusqu’à la puberté, soit environ entre 8 et dix ans. La puberté apparaît en moyenne deux ans plus tôt chez la femme, ce qui est d’ailleurs un des facteurs qui explique que la femme est plus rapidement mature que l’homme.

La testostérone a pour effet, entre autres, la prise de muscle, l’augmentation de la pilosité, le changement de voix, un comportement un peu plus nerveux qui pousse à l’action et bien entendu l’augmentation de la libido. C’est ce dernier point qui nous lie à la vidéo.

Le complot contre la testostérone

Ce n’est qu’un avis personnel évidemment. Il n’y peut-être pas réellement de complot pour diminuer la testostérone des humains, et des hommes surtout. Mais rien ne fait pour en gagner.

Les raisons principales d’un taux faible en testostérone sont:
– Une alimentation pauvre
– Un manque d’exercice physique
– Un manque de vitamine D
– Un sommeil de basse qualité
– Un taux de stress élevé

Vous aurez sûrement deviné, ces cinq critères sont comme par hasard ce qui caractérise les défauts de notre mode de vie à toutes et tous aujourd’hui dans notre société.

Notre alimentation est beaucoup plus pauvre qu’avant dû à des terres surexploitées et des pesticides en grosse quantité.

Nous ne faisons quasi plus d’exercices physiques (non, ce n’est pas vingt minutes par jour qui suffiront). Bon nombre d’entre nous vont travailler dans des bureaux, on ne bouge plus pour faire son linge, partir à la chasse ou même se déplacer. Je ne dis pas qu’il n’y a plus de jobs physiques, mais par rapport à avant d’un point de vue global dans notre société d’occident, on bouge moins. Vraiment moins.

On s’expose beaucoup moins au soleil, ce qui diminue la production de vitamine D, importante pour la création de testostérone. Travail de bureau et vie sédentaire en sont la cause.

Certaines personnes ont un sommeil difficile, ceci est entre autres lié au stress, les écrans ou à l’environnement. Concernant le stress, ce n’est plus une surprise, comptez simplement le nombre de personnes en burn-out autour de vous pour vous donner une idée de l’impact sur le mental. Pour les écrans, il y a en effet de plus en plus d’addiction aux smartphones et réseaux sociaux.

Prendre de la testostérone de manière artificielle?

C’est ce que ce bon monsieur conseille dans la vidéo de TEDx. Et c’est ce qui me choque le plus. Tout d’abord parce qu’il n’explique en rien les causes d’une baisse de testostérone. Ensuite parce qu’il n’explique pas les dangers d’une prise artificielle de cette hormone.

Les deux risques principaux de prendre de la testostérone de manière artificielle sont:

1. Comme cité plus haut, la testostérone peut avoir un impact sur le mental d’une personne et la rendre plus dynamique, nerveuse ou agressive.

2. Habituer le corps à cette hormone de synthèse va le pousser à arrêter d’en produire de manière naturelle. C’est ce qui se passe chez les body-builders dopés par exemple. Le jour où ils souhaitent arrêter de prendre de la testostérone artificielle (stéroïdes), ils doivent faire une relance d’hormones pour que le corps en reproduise par lui-même. Car s’ils arrêtent du jour au lendemain, ils se retrouvent avec un corps qui ne produit plus du tout de testostérone, ce qui engendre une grosse dépression, un état mental et physique fatigués comme jamais. Il y a aussi un risque que le corps n’en produise plus du tout par la suite.

Comment avoir de la testostérone naturellement

Car oui, il est possible de produire plus de testostérone de manière naturelle. Voici quelques exemples que j’applique moi-même dans ma vie.

Une alimentation saine et équilibrée: j’avais déjà écrit un article sur comment se nourrir. Pas de plats préparés, une alimentation bio, pauvre en graisse saturée, peu ou pas d’alcool. Je mange trois œufs par jour (et oui mon taux de cholestérol est bon, car j’ai une activité physique intense). Je donne aussi à mon corps le nombre de calories et de nutriments qu’il a besoin. Je vous invite à calculer votre alimentation durant une semaine, juste pour essayer. Moi ça a changé ma vie.

Une activité physique régulière: faire du sport augmente la prise naturelle d’hormones, y compris chez la femme. Ceci augmente donc forcément la libido, mais aussi la prise de dopamine, une hormone du bien-être.

L’exposition au soleil: le soleil nous aide à fabrique de la vitamine D, une vitamine qui aide la création de testostérone. Dès qu’il y a un moment à saisir, il faut s’exposer à sa lumière. Attention, avec modération bien entendu, il ne s’agit pas de bronzer et d’avoir des risques de cancer de la peau. Juste sortir et marcher à l’extérieur sous sa lumière, c’est déjà très bien.

Éviter le stress et bien dormir: le stress a tendance à créer le cortisol, une autre hormone, qui provoque l’insomnie et diminue la production de testostérone. Concernant l’exposition aux écrans, je vous recommande ces articles où je vous fais part de mon expérience:
Pourquoi éviter les médias et les réseaux sociaux vous rendront riche, fort et beau
Se libérer du téléphone

J’espère que mon avis vous a été utile. N’hésitez pas à me donner votre avis, surtout si vous êtes docteur ou expert dans ce domaine.

Sur ce, profitez bien des quelques rayons de soleil de cet hiver et prenez le temps de vous réchauffer sous la couette de manière la plus naturelle possible ^^