La tomate: l’amour

Deuxième épisode de l’aventure de la tomate.

Résumé du dernier épisode:
La tomate se réveille dans une chambre avec d’autres fruits. Elle décide de partir voir ce qui se passe dans le monde extérieur. En sortant de la salle de fitness, elle a une surprise.

La banane! Elle se trouve juste en face d’elle.

“Je t’ai suivie. Moi aussi j’en ai marre de rester dans cette piaule. T’as des noix toi au moins pour oser faire ce que t’as fait. Et j’aime ça.”

Je n’avais pas envie qu’on me suive. Surtout par une banane. Ils ont cette mauvaise réputation de tombeurs. “Ok tu peux rester avec moi. Mais reste discret et fais gaffe où tu mets les pieds.“

On passe l’après-midi ensemble. Il m’explique qu’il a encore quelques souvenirs de son ancienne vie. Un endroit chaud et lumineux. Avec une vue imprenable sur une forêt. J’en avais rien à faire de ses salades, mais ça lui faisait du bien de parler. Et ça faisait longtemps que je n’avais pas eu de compagnie.

La banane, pot-de-colle mais sympa

Après quelques heures, on arrive devant un endroit avec des belles pierres au sol et des bâtiments vitrés. “C’est ce qu’on appelle le parlement!” nous dit une rose dans le jardin. Ah bon. La banane s’approche et lui coupe la tête. Tiens, c’est pour toi, me fait la banane en me donnant la rose.

Je vois où tu veux en venir mon gros. Comme si tu pouvais séduire n’importe qui aussi facilement. Mais je ne suis pas ce genre de tomate. Aller donne moi ça. C’est vrai qu’elle sent bon cette rose.

On continue à se promener. L’endroit est sympa. On arrive devant un bâtiment énorme. Il y a un dinosaure à l’entrée. On s’installe sur un bord. La nuit commence à tomber. C’est quoi ton plan au fait, me fait la banane. Profiter de la vie. Découvrir le monde. Il y a de quoi faire ici.

Il commence à rafraîchir. On est côte à côte. On regarde le dinosaure. Il ne bouge pas depuis tout à l’heure. Tu crois qu’il a peur de nous? Me demande la banane. Je ne sais pas. C’est un dinosaure quand même. Et alors? La banane répond. Mais j’en sais rien. Et arrête avec tes questions. Il fait froid. Tu as déjà vu Brokeback Mountain? Tu en poses des questions. Tu parles trop. Et là, j’ai réalisé que finalement, cette banane était assez sympa. Et trop bavard. Banane? Il se tourne vers moi. Oui? Je suis contente que tu m’aies rejointe.

Notre premier baiser

On a passé la nuit ensemble. Tomate, tu as la peau douce. On ne m’avait jamais fait de compliment comme ça. Tais-toi, je lui dis.

Au matin, je me réveille. Je regarde à côté de moi. Mes pépins se hérissent tout à coup.

2 comments

  1. Voici donc la suite de mon imagination….

    Après une nuit au parlement, la tomate se réveille. Elle se sent un peu
    enflée. Une protubérance longiligne et jaunâtre apparaît sur son petit bedon. La pauvre est intriguée…
    Puis stupéfaite…autour d’elle, elle voit le pauvre banane écrasé et plein de gens inanimés sur le sol, tous ont des traces de banane sous leurs chaussures.
    Elle aperçoit autour d’elle des tas de fruits et légumes qui ricanent.
    Que se passe t il leur demande t elle?

    La salade lui répond:on se moque tellement de nous au parlement. Ils racontent que l’on n’existe pas. On a organisé un complot et on leur a prouvé le contraire.
    -Ah bon, mais comment????

    -Eh bien ils disent tous:
    qu’ils ne racontent pas de salade. Mon oeil..
    Qu’ils ne volent pas un seul radis aux concitoyens. La botte est là,en
    otage, nous l’avons libérée.
    Qu’ils ne boivent que de l’eau.Pourquoi tous mes copains raisins et
    houblon sont ils au rassemblement?
    Que non, la situation actuelle ne sent pas l’oignon..hum
    Que tous leurs électeurs ne sont pas des poireaux
    que leurs discours ne sont pas des navets
    que les citoyens ne sont absolument pas des courges
    que le bon peuple ne sera pas pressé comme des citrons
    qu’ils ne se lancent pas entre eux des peaux de banane. Le pauvre s’est
    sacrifié.

    ILS MENTENT. NOUS EXISTONS

    Sue ce, la tomate les remercie, mais va quand même consulter un jardinier tomatologue…..Son diagnostic le surprend lui même.Madame, vous portez un nouvel hybride. Félicitations, vous deviendrez célèbre.

    Suite au prochain épisode . Il y en a 2439 comme dans certaines séries américaines à rallonge.

    Répondre

    1. On a sûrement fumé la même herbe j’ai l’impression ^^
      Des complots, des mensonges, c’est carrément Dallas.
      J’adore le tomatologue! On va revendre le concept chez Netflix et on demandera quelques effets spéciaux à James Cameron.
      Avec une petite apparition dans le prochain trailer d’Avatar 2.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *