Tout est possible, sauf quand c’est impossible

Ce week-end, je me suis perdu sur YouTube (he oui, ça m’arrive encore). Et je suis tombé sur une vidéo qui parle des coaches qui vendent du rêve.

“Comment avoir un corps de rêve en une semaine”
“Devenez riche en cinq étapes”
“Soyez le prochain Steve Jobs avec cette méthode magique”
“Mettez la personne de vos rêves à vos pieds avec cette astuce”

Vous avez sûrement déjà vu ce genre de titres sur des livres, des vidéos, des magazines, des Tedx. Ok peut-être un peu moins sur Tedx, quoique j’avais écrit un article à propos d’une de leurs vidéo qui parle de sexe dans cet article.

Aujourd’hui, j’ai comme une sensation de malaise avec ce genre de discours. Attention, je ne lance pas la pierre aux personnes qui écrivent ces titres tant que ça s’arrête là. Certains m’ont même inspiré positivement, je pense à Olivier Roland (deslivrespourchangerdevie.com) que j’ai suivi un certain moment et grâce à qui j’ai découvert des auteurs tels que Dale Carnegie ou Tim Ferries. J’ai moi-même intitulé certains de mes articles de la même manière lorsque j’ai commencé le blog. J’ai nommé ces titres car soit j’y croyais vraiment, soit parce que c’était ironique, soit parce que je voulais simplement écrire un titre qui attirait l’attention. Et peut-être que j’utiliserai à nouveau dans l’avenir ce genre de titres tape à l’œil, qui sait. On dit que les imbéciles ne changent pas d’avis.

Si vous voulez lire ces articles dont je vous parle, en voici quelques-uns :
Devenir riche grâce au minimalisme
Les habitudes des gens qui réussissent et changent le monde
Comment réaliser ses rêves

Mais à la limite, je me dis que c’est relativement encore gentil et marrant. Ce qui me dérange, ce sont les discours qui promettent monts et merveilles à n’importe qui et n’importe comment. Vous voyez sûrement ce dont je veux parler. Voici d’ailleurs leur plus grand slogan.

Dans la vie, tout est possible

“Si vous voulez, vous pouvez. Tout est possible si vous avez juste la volonté et que vous travaillez dur.”

Et bien, aujourd’hui, je ne suis pas du tout d’accord avec cela. En tout cas, je ne le suis plus. Dans une étape de ma vie, j’y croyais davantage, mais maintenant sûrement pas. Est-ce peut-être la vieillesse ? (noooooooooooooooooooon) ou est-ce simplement mon état d’esprit qui évolue. Je ne dis pas qu’évoluer est forcément positif, entendez-moi bien. Oulà, cet article commence à devenir un peu trop philosophique.

Oui, tout est possible, sauf quand ce n’est pas possible.

C’est ce que j’ai découvert surtout depuis 2019 lorsque j’ai travaillé sur mon propre corps. Je me suis mis au culturisme (je vous explique ici ma transformation après quatre mois et ce que je pense de cette merveilleuse discipline)

En effet, après avoir étudié le corps humain grâce à l’aide de mon coach, j’en ai conclu que même si je le voulais, je ne pourrai JAMAIS atteindre le physique d’Arnold Schwarzenegger. Et pourtant, il y a des livres et de nombreux sites internet qui promettent d’atteindre ce niveau en travaillant dur. La vérité, c’est que ma morphologie est totalement différente et que nous ne sommes pas nés égaux. Sa cage thoracique est énorme à l’inverse de la mienne, il a de nombreux muscles longs par rapport à moi, bref, quoi que je fasse, même si je travaille toute une vie, je ne pourrai jamais atteindre ce niveau. Et ce n’est pas grave, mais il faut juste en être conscient.

C’est pareil dans d’autres domaines de notre vie. Prenez les entrepreneurs par exemple. Notre société incite les personnes à oser devenir entrepreneurs et à réaliser son rêve. En lisant certains livres tels que The Lean Startup (excellent livre que je recommande et dont j’ai écrit le résumé ici), des personnes pourraient croire que lancer son entreprise et devenir un concurrent d’Amazon est facile. Hélas, la vérité est bien différente. Oui, il faut tenter le pas si on le souhaite, mais n’allons pas croire qu’il suffit de volonté et de beaucoup de travail pour y parvenir.

Pour réussir une entreprise, je trouve qu’il y a aussi une partie qui n’est pas contrôlable comme sa situation sociale, son éducation, son environnement, les relations, le marché, son propre caractère et sûrement bien d’autres facteurs encore.

Just do it

D’accord, la volonté et le travail ne suffisent pas, mais je ne dis pas non plus que rien n’est impossible et que ça ne vaut pas la peine d’essayer. Faites des expériences, vérifiez vous-mêmes si c’est possible, bien entendu ! Mais je déconseillerai de partir en disant que tout est réalisable et de créer ensuite de la frustration, car nous n’y sommes pas arrivés. L’idéal est de connaître ses limites, c’est très difficile de se connaître, c’est vrai. On peut même passer une vie entière en se disant que devenir le prochain Mark Zuckerberg, c’est à la portée de n’importe quel étudiant. Mais non, il a fallu aussi aussi être étudiant à Harvard, être très bon en codage, avoir un sens du business surdéveloppé et proposer le bon service au bon moment.

Mais à nouveau, le bonheur, ce n’est pas d’être le numéro un dans le monde. Le bonheur n’est pas non plus vivre de sa passion comme l’explique Elizabeth Gilbert dans son livre Big Magic.

Le bonheur, c’est oser faire ce qu’on aime. C’est d’accepter ses peurs. C’est accepter qui on est et jusqu’où on peut aller. Cela paraît tellement kitsch quand j’en parle. Oula, je crois que je commence vraiment à devenir trop vieux.

Et si vous voulez voir la vidéo dont je parlais, c’est en bas.
Je vous avertis, il faut avoir le sens de l’humour décalé. Et ok, le type n’a pas acheté les produits des coaches, mais je trouvais cela tout de même intéressant et surtout très drôle.

3 comments

  1. Je partage totalement ton point de vue. J’en ai pris conscience il y a à peu près deux ans en me posant la question de leur légitimité, leurs diplômes concernant leurs «  conseils » car au final je trouve ces discours assez culpabilisants et étouffants. Pour ceux que ca intéresse je suis en train de lire le livre de la doctoresse en psychologie Julia de Funes qui cherche à déconstruire ces idéologies. Son point de vue est assez apaisant.
    Au plaisir,

    1. Merci Mick pour ton commentaire et ta recommandation!
      Je ne savais pas que la petite fille de Louis aurait pu être citée ici ^^

  2. Ah oui je valide, le talent serait de famille!
    Sereinement,

Comments are closed.