Vidéo interview sur RTBF Vews

Voici une vidéo passée sur RTBF Vews dans laquelle on m’a posé plusieurs questions sur le minimalisme.

Vous pouvez revoir la vidéo sur ces liens:
Page Intagram Vews et Facebook

Durant cet interview, j’explique mes origines grecques et en particulier comment j’ai découvert le minimalisme. À la base, cette manière de vivre m’a été insufflée par ma grand-mère maternelle qui respirait la joie de vivre et avait immigré avec son mari et ses enfants avec une seule valise comme bagage.

Plus tard, après dix ans dans le secteur bancaire, je fais une pause pour me ressourcer et je décide de partir vivre un an à Berlin. Là-bas, je vis avec le strict minimum dans un studio de vingt mètres carrés. Cela me force à posséder uniquement ce dont j’ai besoin, mais aussi à me rendre compte que finalement, la liberté totale n’est pas suffisante au bonheur.

En effet, le véritable bonheur comme disait Épicure, c’est l’amitié. Ma famille et mes amis en Belgique me manquaient trop pour rester à l’étranger, je suis donc revenu et j’ai décidé de m’enraciner pour de bon dans ce joli royaume.

Au début de la vidéo, lorsque j’explique que le minimalisme peut devenir presque religieux, c’est de manière ironique (voir article Pourquoi le minimalisme est une religion?). Étant orthodoxe, ma foi me suffit largement tandis que le minimalisme m’aide plutôt à compléter mon mode de vie pratique au quotidien, mais aussi à renforcer les valeurs auxquelles je crois. Le mot religion étymologiquement vient du latin « religare » qui signifie relier. Et c’est sans doute ce qui manque le plus dans ce monde aujourd’hui, des liens qualitatifs avec les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

73  −    =  72