Connais-toi toi même

Cela prend du temps de se connaître. Parfois, même une vie entière ne suffit pas. Il m’est arrivé plusieurs événements ces derniers mois tant professionnels que privés. Qu’ai-je appris réellement.

Le changement amène le changement

Le mouvement entraîne le mouvement. Lorsque quelque chose bouge dans sa vie, il y a de fortes chances que d’autres éléments bougent aussi. Un changement de job, un déménagement, la connaissance de nouveaux amis, une nouvelle activité extra professionnelle, le début ou la fin d’une relation, une naissance, un décès, une maladie, etc. Notre vie est emmêlée de maillons dépendants les uns des autres. Lorsqu’un maillon bouge, les autres bougent aussi.

Qui suis-je et qu’est ce que je désire finalement

Ces deux questions sont vraiment intéressantes. Il existe de nombreux livres et formations pour apprendre à se connaître, il existe même des professionnels pour nous guider. Effectivement, je suis convaincu que répondre à ces questions peut être utile pour avancer, nous donner un sens et trouver le bonheur.

J’ai passé beaucoup de temps à savoir qui je suis et ce que je désire. Je vais sûrement encore faire quelques recherches et ne jamais m’arrêter. Mais peut-être que ces questions ne sont pas les seuls moyens de parvenir au bonheur, car c’est bien cela le but ultime. Peut-être que nous accordons trop d’importance à rechercher qui on et ce qu’on désire. Peut-être finalement que ces recherches sont futiles et qu’il suffit de suivre le cours de la vie. Mais peut-être est-ce alors comme si nous naviguions sans direction diront certains. Mais qui a dit que c’était mauvais après tout. On dit que les ignorants sont bénis, je le crois parfois. À force d’en savoir, nous voulons en savoir plus et plus encore, notre soif d’apprendre n’est finalement jamais tarie et nous nous rendons compte qu’il y a encore et toujours plus à apprendre.

Qui suis-je? Un être humain qui vit sur la terre.
Qu’est-ce que je désire? Être heureux.

Je prends le risque de vivre

Je suis heureux des choix que j’ai faits jusqu’à présent. Je suis même heureux de ma vie en général. Certes, il y a des moments plus difficiles, mais je choisis de continuer de vivre de toute manière. À tout moment, il m’est possible d’arrêter. Mais je continue de prendre le risque de vivre, je continuer de prendre le risque de trouver la joie, de trouver la souffrance, je continue de prendre le risque d’être heureux et de vivre des moments incroyables.

Finalement, pour conclure, la seule chose que j’ai réellement apprise, comme disait Socrate, c’est que je ne sais rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *