La séduction et le sexe pour profiter de la vie

Un sujet cette fois différent du minimalisme. Même si le but est identique: profiter de la vie.

Les relations amoureuses, un sujet taboo

Le sujet des relations amoureuses et précisément le sexe et la séduction ont parfois été des sujets taboos dans les familles ou l’éducation.

Ceci est sans doute dû à deux raisons: l’influence de la religion catholique et les valeurs conservatrices. Attention, je ne dis pas que c’est bien ou mal, il s’agit juste de trouver une orginie à une situation.

En effet, nos parents se mariaient souvent très jeunes, pas question de faire des enfants avant le mariage, la première relation sexuelle devait devenir le/la partenaire définitif/ve, faire des enfants était quelque chose de presque obligatoire si on ne voulait pas paraître bizarre, et ne parlons pas de l’homosexualité qui était mal acceptée, tant par la personne elle-même que par son entourage.

La séduction, la clé du bonheur

On ne nous apprend rien sur la séduction lorsqu’on est adolescent. Tout doit s’apprendre sur le tas. Je me souviens à l’école d’une heure d’éducation sexuelle reçue en classe. Et encore, c’était très porté biologique et c’était juste une vidéo projetée pour un groupe de 50 personnes. Rien ensuite, pas de débats, pas d’échanges, pas d’astuces, débrouillez-vous les jeunes.

Or, la séduction est sûrement l’une des plus belles disciplines pour être heureux. Tout d’abord, elle permet de se connaître, de savoir comment nous fonctionnons que ce soit seul ou en intéraction. Elle permet ensuite d’entretenir une relation de façon saine et amusante.

Car au fond, nous voulons tous profiter de la vie. Et beaucoup recherchent à être heureux avec une personne à long terme.

Le sexe, un besoin fondamental

Oui, le sexe est un besoin aussi important que boire, respirer ou dormir. Elle se trouve même dans la première étape de la pyramide de Maslow.

C’est sûrement l’une des plus belles choses de la vie. Nous l’avons trop souvent diabolisé que ce soit par la religion ou la culture. Pourtant, il s’agit d’un moyen formidable d’entrer en connection avec une autre personne, qu’elle soit du même sexe ou pas.

Nous avons parfois peur de prononcer ce mot dans notre société comme s’il était interdit ou prohibé. Mais tout le monde y pense et tout le monde le recherche. Que ce soit les hommes ou les femmes.

Oui, les femmes aussi ont droit et ont l’envie de profiter de ce plaisir. D’ailleurs, contrairement à l’homme, elles possèdent un organe dédié uniquement au sexe et au plaisir: le clitoris. Les femmes sont donc même créées pour développer davantage la sexualité.

Il ne s’agit pas de considérer le sexe comme du fast food et de le consommer en quantité sans en prendre conscience. Mais de le considérer plutôt comme notre nourriture, quelque chose de sain, qui nous permet d’avancer, de nous libèrer nous et notre/nos partenaires.

Le monde idéal est un monde où chacun est totalement libre de sa sexualité et prêt à faire des expériences pour mieux se connaître.

Il s’agit de plaisirs simples et accessibles à toutes et à tous.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *