Jour 11 – Les sado-maso sont des gens formidables

Je suis assis sur les escaliers du Mont des Arts à Bruxelles. La vue est magnifique. Le parc est couvert de lumières tamisées. La beauté des bâtiments m’apaise. Je ne dis rien durant trente secondes. Je regarde les dealers vagabonder.

18h32 Je me trouve dans un vernissage de deux artistes. Le premier fait des photographies de femmes toutes nues qui urinent et qui portent un masque de catch. Le deuxième dessine des orgies sado-maso-scato-diablo et d’autres joyeusetés de ce genre. Un délice. J’ai bu une bière. D’habitude, c’est gratuit dans les vernissages. D’ailleurs, c’est uniquement pour ça que je vais dans ce genre d’événements. Pour boire et manger gratis. J’ai demandé à l’artiste “Vous êtes fan de sadomasochisme, car vous le pratiquez aussi?”. Le gars me dit “Oh, j’ai plusieurs influences. C’est la vie qui me guide vous savez, je laisse libre cours à mon imagination.” Traduction:”Oui je suis un bon sado-maso et j’a-dore-ça!”.

À nouveau, l’univers m’a envoyé plusieurs signes aujourd’hui. J’aime lui faire confiance. Il nous ouvre toujours la porte vers une nouvelle opportunité. Une nouvelle expérience. J’accepte toujours ce qu’il a à m’offrir. Grâce à ça, je suis assis sur des escaliers à savourer la vue sur la capitale. Bon ok, il fait moins vingt degrés, je dois encore rentrer chez moi, manger une tranche de pain et écrire l’article du jour.

Demain, je rejoins une amie à Paris. On s’est donné rendez-vous uniquement par courrier postal. Comme quoi, les smartphones sont déjà obsolètes.

Ce que je ne nous ai pas dit:
Ce que je prends dans ma valise pour voyager un week-end
Pourquoi j’ai dû déplacer une armoire Ikea

2 comments

  1. Bon séjour à Paris!

    Nous y avons également des galeries… Interessantes. 😉

    Répondre

Répondre à leminimaliste Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *