Devenir un maître du networking pour un événement privé ou pro

Vous êtes dans une soirée professionnelle ou dans un mariage? Vous voulez savoir comment vous faire des contacts de qualité? Par ici pour devenir un maître en toute situation.

Avant l’événement

Pourquoi vais-je à cet événement
Quelles sont vos attentes? Cet événement répond-il à vos objectifs? Rappelez-vous la loi de Pareto, 80% des soirées où on vous invite ne répondent pas réellement à vos objectifs. Apprenez à dire non avec cet article. Choisissez avec soin vos événements. Concentrez votre énergie. Less is more.

Réfléchissez aux profils des personnes que vous recherchez et demandez-vous combien de chances y a-t-il de les rencontrer à cet endroit. Votre temps est précieux, utilisez-le à bon escient.

Préparez vos questions
Les gens adorent partager leurs conseils pour se rendre utiles. Demandez-leur un avis sur un bon restaurant, des astuces pour apprendre une langue, un bon fournisseur dans la région pour votre projet de magasin bio, leur expérience professionnelle.

L’état d’esprit positif
L’énergie est contagieuse, qu’elle soit positive ou négative. Si vous êtes d’humeur maussade, fatiguée et que vous vous cherchez des excuses pour ne pas aller à cet événement, le meilleur conseil est celui-ci: n’y allez pas! C’est simple et c’est honnête.

Si vous avez l’envie d’y aller, alors soyez positif. Dites à haute voix des phrases d’encouragement telles que “je vais rencontrer des personnes intéressantes”, “les gens seront aimables et l’ambiance sera conviviale”, “je vais passer un très bon moment et atteindre mes objectifs”.

Le minimum d’infos pratiques à savoir

  • Qui sont les organisateurs: ils sont très importants et pourront vous présenter aux autres personnes
  • Quel est le but de l’événement
  • Qui sont les participants (leur profil et objectif concordent-ils avec les vôtres)
  • Le programme permet-il de créer des liens avec les autres? S’il s’agit d’une conférence et que votre but est de rencontrer des gens, qu’il n’y a pas de pause ou de temps avant ou après pour faire des rencontres, alors autant ne pas y aller.
  • Qui sont les orateurs: renseignez-vous un minimum sur leurs profils, cela leur plaira quand vous discuterez avec eux.
  • La logistique: la situation, le chemin ou les transports à prendre
  • Le prix: est-il justifié ou pas
  • Le moment de la journée: que ce soit le matin, le midi ou la soirée, est-il le mieux choisi pour rencontrer les personnes que vous recherchez?
  • La liste des participants: pas obligatoire, mais utile. Demandez aux organisateurs la liste des participants. Les noms des personnes et entreprises sont suffisants. Vous pourrez alors mieux préparer votre venue et vous renseigner sur les personnes qui vous intéressent le plus.

Faut-il y aller seul ou accompagné?
Vous pouvez aller accompagné mais mettez-vous d’accord sur un point essentiel: ne restez pas ensemble toute la soirée. Séparez-vous le plus possible et revenez ensemble pour vous faire un feedback ou pour vous redonner de l’énergie. Ce “Wing” sera utile pour vous mettre en valeur ou pour vous faire entrer dans un groupe où il se trouve déjà. Il vous servira aussi à sortir d’une discussion qui n’aboutit nulle part.

Pendant l’événement

Oubliez vos aprioris
Souvent, on pense qu’on dérangera les autres lorsqu’on va aborder quelqu’un dans un événement de networking. Ce qui est faux. Les gens sont là justement pour faire des rencontres. Demandez simplement quel est l’objectif de l’autre personne. Elle sera heureuse d’en discuter avec vous. Vous aussi vous avez beaucoup à donner, ne vous sous-estimez pas. Pensez à votre expertise, les informations que vous connaissez, votre expérience, vos qualités, votre avis, vos contacts. Vous êtes une mine d’or.

Agissez comme l’hôte des lieux
Adoptez l’attitude que vous prenez lorsque vous accueillez quelqu’un chez vous. Comment faire? Simplement en présentant les uns aux autres. Cela consiste à braquer le projecteur sur les autres. Connectez les personnes entre elles. De cette manière, vous paraissez indirectement plus charismatique. Les autres vous apprécieront et seront inconsciemment plus intéressés par votre comportement.

Quels sujets pour aborder quelqu’un
Pour commencer une nouvelle relation, il faut partager des points communs. Il peut s’agir de lieux, d’expériences ou même d’un trait de caractère comme l’humour.

Dès le départ, vous partagez plusieurs sujets communs: le sujet, l’orateur, le thème, le lieu, la nourriture, la date choisie ou la ville choisie. Vous pouvez aussi choisir des sujets plus passe-partout comme la météo, les embouteillages, l’actualité. Évitez cependant de tomber dans le small talking. Vous ne ferez qu’une seule fois une première impression. Pensez aussi à votre body Language (toutes les astuces ici) durant une conversation.

“Et vous, que faites-vous?”
Apprenez à faire un elevator pitch. Il s’agit d’une présentation très brève de qui vous êtes et ce que vous recherchez. C’est un message court, percutant et qui en met plein les yeux. Répondez à cette question: que faites-vous de différent par rapport aux autres? Apprenez votre pitch par coeur. Il s’agit de la clé de voûte du networking. C’est ce que retiendront les autres de vous. La méthode complète est ici.

Entretenir la conversation
Intéressez-vous sincèrement à l’autre. Apprenez quelles sont ses passions, ses centres d’intérêts, ses projets privés ou professionnels. Posez des questions et écoutez. Toutefois, ne faites pas d’interview, mais soyez naturel. Partagez une anecdote ou une partie personnelle et l’autre ouvrira naturellement son livre d’histoire. Lisez l’article “Comment se faire des amis”.

Conclure la conversation

  • Ne monopolisez pas une personne plus de 15 minutes. La personne souhaite faire d’autres rencontres et le lieu n’est pas idéal pour un entretien individuel (risque d’être interrompu, bruit).
  • Remerciez la personne pour cette conversation
  • Échangez vos coordonnées uniquement si on vous le demande et si cela vaut la peine. Ne distribuez pas vos cartes de visite comme des bonbons.
  • Partez en présentant cette personne à quelqu’un d’autre qui l’intéresse. Ou demandez vous-même si l’autre peut vous présenter à quelqu’un que vous cherchez. Les gens aiment s’entraider tant que cela ne coûte rien et que c’est simple et rapide.

Qui aborder d’abord lors d’un événement
Vous êtes seul(e) et vous vous demandez à qui vous adresser quand vous ne connaissez personne? La réponse est simple: aux autres personnes seules. Ils n’attendent que ça et vous accueilleront avec joie. Souvent, on se met des barrières pour ne pas aller vers l’autre telles que “je vais sûrement la/le déranger”, “je ne sais pas quoi lui dire”. Rappelez-vous une chose: les gens aiment se faire de nouveaux contacts. Et dans les soirées de networking, ils sont justement là pour ça!

Aborder un groupe
Remarquez d’abord leur langage corporel. Observez leurs regards et la direction de leurs pieds. Sont-ils tournés vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Tentez d’accrocher le regard d’une personne du groupe, souriez et embrayez tout naturellement en disant bonjour. Soyez positif, dites-vous que vous allez rencontrer des personnes intéressantes et que vous aussi vous avez beaucoup à offrir. Concentrez-vous sur les autres membres, n’essayez pas d’être le centre de la conversation. Sauf si le groupe vous propose de vous mettre en avant. Demandez d’être présenté par quelqu’un, votre wing ou un membre de l’organisation. N’oubliez pas de remercier cette personne.

Quand commencer à faire du networking
Dès que vous sortez de chez vous et dès que vous arrivez sur place. Peut-être que dans les transports, vous rencontrerez une personne qui va au même endroit. Et sur place, commencez à discuter dans le parking, le vestiaire, l’entrée, l’accueil, la sécurité, le couloir. En bref, commencez le plus tôt possible! Cela vous permettra de vous mettre dans l’ambiance et de faire déjà des rencontres sympas.

La ponctualité
Soyez à l’heure et même à l’avance. Faites connaissance avec les membres de l’organisation. Imprégnez-vous de l’endroit et accueillez même les premières personnes. Vous les rendrez à l’aise et vous vous ferez déjà quelques amis. Proposez votre aide pour l’événement.

Nouez des contacts avec les orateurs
Venez à l’avance pour leur parler lorsqu’ils sont au calme. Ne soyez pas intimidés, ils le sont parfois même autant que vous. Certes, ils sont experts dans leurs domaines, mais pas des experts dans le networking. Aller vers eux leur fera sans doute plaisir. N’oubliez pas de vous renseignez un minimum sur qui ils sont et ce qu’ils font. Ils représentent un gros potentiel pour nouer d’autres contacts intéressants.

Changez de place entre chaque pause
Cela vous permettra de faire connaissance avec de nouvelles personnes. Veillez à clôturer la conversation avec votre interlocuteur précédent ou même à prendre ses coordonnées si besoin. Asseyez-vous à côté d’inconnus.

Après l’événement

  • Consacrez du temps au suivi: planifiez une plage horaire dans votre agenda pour faire le suivi des nouvelles rencontres.
  • Quelle fréquence entretenir ses relations: pour une nouvelle rencontre, reprenez contact dans les 24 heures par email ou message, ensuite dans les deux semaines, ensuite dans le mois et enfin tous les six mois.
  • Retenir un nouveau contact: notez quelques notes dans la fiche de votre contact pour vous souvenir de cette personne. Il peut s’agir du lieu de rencontre, d’un hobby, d’une anecdote, d’une caractéristique physique.
  • Que mettre dans son message: offrez-lui une aide, un contact intéressant, une information ou un remerciement. Faites un message personnalisé et évitez les messages groupés et impersonnels.
  • Soyez original: utilisez d’autres moyens pour reprendre contact. Pensez aux cartes postales, une lettre ou l’envoi d’un livre, un article ou une invitation intéressants pour un événement.

Pour finir, n’essayez pas d’appliquer tous ces conseils en une fois. Essayez d’en retenir deux ou trois à la fois. Trouvez une personne qui s’y connaît déjà et soyez son wing. Cet article est inspiré de la formation “Let’s Connect” de Jan Vermeiren. Consulter son site www.networking-coach.com.