Noyer ses enfants d’activités ou leur donner de l’air

Sophie est Home Organiser et tient le site so-organised.be Elle nous fait part de son expérience et soulève une question importante pour les parents: faut-il absolument remplir l’agenda de son bambin pour le rendre heureux?

Nous vivons dans une société dans laquelle il faut faire toujours plus et toujours plus vite. Du coup, nous nous mettons énormément de pression et ce, dans tous les domaines. En particulier, lorsque nous devenons parents, cette pression prend une autre dimension.

Je veux le meilleur pour toi

Nous voulons, non seulement, progresser à titre personnel mais aussi le meilleur pour notre enfant. Dès sa naissance, les clichés prennent le dessus pour assurer sa réussite. Nous avons pour aspiration que celui-ci devienne polyglotte, qu’il sache jouer d’un instrument musique, qu’il réussisse à l’école et qu’il soit doué dans un sport. Bref, qu’il soit un enfant « modèle », digne des meilleurs scénarios de cinéma.

Les enfants, c’est pas vraiment comme des éponges

Et pour que notre enfant puisse acquérir toutes ces compétences, on l’inscrit à différents cours après l’école. Pour certains, d’ailleurs, on engage une nounou qui parle anglais pour parfaire son apprentissage de la langue. Et pour le conduire à ces différentes activités, c’est souvent la maman qui se libère ou les grands-parents.

L’enfant étant toujours occupé, celui-ci n’a plus l’occasion de se poser, de faire travailler son imagination, de s’ennuyer, de passer du temps tranquille à la maison. Et lorsque les parents sont séparés, la pression peut être encore plus grande pour combler le manque et le temps passé sans lui. Beaucoup de parents ont tendance alors à compenser cette séparation en acceptant tous les caprices de leurs trésors.

Optons pour plus de simplicité

Pour qu’un enfant puisse s’épanouir à l’âge adulte, il a besoin de bases solides comme l’amour, l’écoute, le respect et la confiance. Pour son développement, la présence de ses parents à ses côtés est fondamentale. Il n’est donc pas nécessaire de l’inscrire à toutes sortes d’activités. Une activité bien choisie, et qui lui convient, suffit amplement. Un enfant appréciera bien plus des moments de partage avec ses parents en toute simplicité comme:

  • une promenade dans le parc
  • une séance de cinéma
  • une visite au musée
  • une journée à la mer ou dans les Ardennes
  • un spectacle
  • une activité culinaire
  • une visite chez les grands-parents
  • une histoire avant de s’endormir
  • une pause créative
  • un jeu de société
  • etc.

Tous ces instants heureux vécus avec ses parents resteront à jamais gravés dans sa mémoire. L’essentiel, c’est de lui donner toutes les cartes pour qu’il puisse voler de ses propres ailes et devenir ainsi autonome. Il ne faut pas oublier que le mot « éduquer » signifie « conduire hors de »

S’ennuyer, c’est bon pour la santé

Pour y arriver, le rôle du parent est de l’encourager et de l’accompagner en lui transmettant les valeurs qui permettront à l’enfant de prendre confiance en lui et d’avancer. L’inoccupation et l’ennui sont primordiaux pour son épanouissement et pour le développement de sa créativité. Oser et se débrouiller sont des atouts que l’on acquiert que partiellement à l’école. Or, ceux-ci sont primordiaux pour s’épanouir dans un monde complexe et en évolution permanente. Il faut donc, en tant que parent, accepter et parfois encourager cet ennui en allégeant les horaires. Optons donc pour plus de simplicité vers une autonomie accrue.

4 comments

  1. “Noyer ses enfants… (c’est pousser le minimalisme un peu loin, non?)…d’activités…(ah ben oui, mais si je ne lis pas le titre en entier, aussi ^^)

    Répondre

  2. Hello le mini-male-ice,
    Ben oui, c’est ainsi que nous étions éduqués.
    N’aurais tu pas oublié la lecture?Celle qui nous apprend l’aurtograff,mais aussi une certaine culture.
    Et la musique?
    Et les mouvements de jeunesse?
    Et s’occuper réellement d’un animal?

    Signé une mère et grand mère convaincue

    Répondre

    1. Hello Geneviève,
      Tout à fait, merci pour ces idées supplémentaires.
      Des activités simples et qui en font beaucoup.
      D’ailleurs en lecture, je conseille La Nuit Des Temps de Barjavel.
      Ils étaient encore plus loin que le veganisme dans ce bouquin ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *